DECOUVERTE DU PATRIMOINE INDUSTRIEL TEXTILE DE LA VALLEE DE LA NIEVRE

Chateau Saint à Flixecourt
le chateau de Flixecourt

La Maison Saint Frères est fondée en 1814, par l’association de trois frères à Beauval, leur village natal, pour la fabrication de toiles d’emballage en étoupes de chanvre et de lin, occupant plusieurs centaines de tisserands à domicile. Autour des années 1830, une nouvelle fibre végétale, importée des Indes anglaises, fait son apparition en Europe : le jute. L’écossais James Carmichaël introduit celle-ci en France en créant la première filature mécanique de jute à Ailly-sur-Somme. Grâce à des expériences réalisées à Paris, les frères Saint substituent, en 1856, le tissage mécanique au tissage à la main et inaugurent à Flixecourt, en 1857, le premier atelier de tissage mécanique de jute en France puis en 1861 à Harondel sur la commune de Berteaucourt -les-Dames, en 1864 à Saint-Ouen (plus tard encore les Moulins Bleus sur la commune de l’Etoile, Condé-Folie, Longpré-les-Corps-Saints, Pont-Rémy, Abbeville, Doullens, Amiens etc…). Des premières habitations ouvrières sont construites à Saint-Ouen dès 1864. C’est ainsi que la population de la vallée de la Nièvre va doubler.

   

En effet, face à un tel accroissement de population, les industriels se trouvent dans l’obligation de stabiliser cette main d’œuvre potentielle. Deux mille maisons seront ainsi construites jusqu’en 1939.

Ces maisons sont regroupées en cités, formant des barres de plusieurs centaines de mètres et pourvues de jardins. L’importance et l’architecture du logement expriment la position hiérarchique que son habitant occupe dans l’usine.

 

Ecoles, crèches, coopératives, maternité, cours d'apprentissage et enseignement ménager, colonies de vacances, stades sportifs, harmonies musicales etc….complètent le dispositif social et en font l’un des exemples majeurs du paternalisme chrétien en France.

La pleine réussite de l’entreprise va permettre aussi l’enrichissement rapide et considérable de la famille et la veuve de Jean – Baptiste Saint fait édifier, à la fin du 19ème, le château de Flixecourt.

Avant la première guerre mondiale, ils occupent le premier rang dans leur branche : toiles, sacs, bâches mais aussi ficelles, câbles, puis, plus tard, tresses pour espadrilles, stores, tentes, filets de pêche etc.... 17 usines pour 12 000 ouvriers et employés dont 9000 dans la Somme ! Et 131 succursales et comptoirs de vente dans le monde entier.

Cette saga industrielle a, d’ailleurs, inspiré Hector Malot, déjà célèbre pour son roman « Sans Famille » pour l’écriture d’ « En Famille » dont il a voulu faire le pendant.

Picardie>Somme>80

Picardie, sortie nature
Esprit de Picardie
sortie nature somme
Guide en somme

Balade nature en Baie de Somme
Le Blockhaus de DOMLEGER
Gite de France 3 épis
Gite de France 3 Epis
sortie nature 80
Nous prenons les chéques vacance
Balade nature somme le blockhaus de Domleger
Les balades nature

Vous pouvez nous laisser un avis sur TRiP ADViSOR en cliquant                         ICI

NOS AMIS